Liens d'accessibilité

Mariages collectifs au Cameroun


Le Cameroun espère que les mariages collectifs aideront ceux qui n'ont pas les moyens d'organiser des cérémonies privées

Le Cameroun espère que les mariages collectifs aideront ceux qui n'ont pas les moyens d'organiser des cérémonies privées

Le gouvernement camerounais organise des mariages collectifs, l’objectif étant d'officialiser des couples, qui dans certains cas sont ensemble depuis 50 ans.

Près de 90 % des Camerounais n'ont pas de contrat de mariage. Les conséquences peuvent être terribles pour les femmes qui se retrouvent démunies en cas de décès de leur compagnon. En l’absence de document juridique, ce sont les membres de la famille, et non la concubine, qui héritent des biens du défunt.

A la communauté urbaine de Yaoundé, siège de l’administration municipale, une chorale chantait récemment pour encourager les 300 couples venus se marier. Certains d’entre eux croulaient sous le poids de l’âge et de la mauvaise santé.

Parmi eux, Theordore Mehamere, âgé de 85 ans, qui se souvient parfaitement de sa rencontre avec Mino Colette, sa femme de 77 ans. Il a toujours voulu se marier, a-t-il dit. Quand le gouvernement du Cameroun a mis en place ce programme de mariage collectif, le couple y a souscrit. Pour Colette, c’est un rêve devenu réalité.

Une importante foule de parents, d’invités ou même de spectateurs, a assisté à la cérémonie. Celle-ci a laissé certains perplexes. Pour Fritz Bayamak, 45 ans, c’est insensé. Mais pour Druscilla Mokosso, 30 ans, il s’agit surtout de protéger les droits des femmes.

On estime que 90 % des Camerounais ne se marient pas. Quand l'homme meurt, les membres de famille recueillent ses biens et la concubine se retrouve démunie de tout, ce qui peut également affecter ses enfants.

Il y a toujours eu une certaine résistance aux mariages officiels au Cameroun. Les fervents défenseurs des coutumes prônent les mariages à l'africaine. Mais Olemve Martin, un chef de village a Omanjing à la périphérie de Yaoundé, rappelle que les mariages traditionnels ne sont pas à la portée de tous. Ils se doivent d’être grandioses et coûtent très chers. Incapables de se payer un mariage en grande pompe, les couples les plus démunis peuvent souffler aujourd'hui, grâce aux mariages collectifs.
XS
SM
MD
LG