Liens d'accessibilité

Marée noire de 2010 : des actionnaires de BP déboutés aux Etats-Unis


Le géant pétrolier a été jugé principal responsable du drame, en raison de ses négligences.

Le géant pétrolier a été jugé principal responsable du drame, en raison de ses négligences.

Les actionnaires de BP ne seront pas compensés après que le géant petrolier ait subi une chute du cours de son titre.

La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé qu'elle refuserait d'examiner le recours en nom collectif d'actionnaires de BP exigeant d'être compensés de la chute du titre du géant pétrolier britannique après la marée noire de 2010.

Ce rejet par la haute juridiction à Washington confirme un précédent jugement de 2015 qui avait déjà débouté les plaignants, acquéreurs d'actions BP dans les deux ans et demi ayant précédé la catastrophe de la plateforme Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique. Le cours de BP avait ensuite fortement chuté.

Ces actionnaires accusent la firme pétrolière de les avoir trompés sur ses procédures de sécurité mises en place.

BP de son côté affirme que les plaignants tentent de façon abusive de lier l'ensemble de la chute du cours de son titre à la marée noire.

Onze personnes avaient péri le 20 avril 2010, au moment de l'incendie de la structure flottante au large de la Louisiane. Il avait fallu 87 jours pour boucher le puits situé à 1.500 mètres de profondeur sous l'eau.

BP a donc été condamnée à une pénalité financière record de 20,8 milliards de dollars, infligée par le gouvernement fédéral américain, mais a débloqué en tout plus de 55 milliards de dollars pour solder toutes les poursuites liées à cette catastrophe environnementale.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG