Liens d'accessibilité

Manœuvres militaires russes à la frontière avec l’Ukraine


Manifestation à Simferopol mercredi

Manifestation à Simferopol mercredi

Ces manœuvres sont intervenues sur fond de manifestations en Crimée, où des populations russophones favorables à Moscou militent pour l'indépendance de l'Ukraine.

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné des manœuvres militaires à la frontière avec l'Ukraine. Son ministre de la Défense a annoncé qu’il s’agit de vérifier les capacités opérationnelles de l’armée pour faire face à une éventuelle menace à la sécurité de la Russie.

Cette annonce est intervenue alors qu’on signalait des affrontements à Simferopol, la capitale de la république autonome de Crimée, en Ukraine. Ils ont opposé des pro-russes et des partisans des nouveaux dirigeants intérimaires pro-occidentaux de l'Ukraine. Le président par intérim Oleksandr Turchynov a averti qu'il existe des « signes très dangereux de séparatisme " dans plusieurs régions du pays.

Sevastopol et Simferopol, en Ukraine

Sevastopol et Simferopol, en Ukraine


La péninsule de Crimée, dans le sud de l’Ukraine, est principalement composée de russophones favorables à Moscou, mais elle abrite également une petite communauté Tatar foncièrement opposée à la Russie. Moscou clame de son côté qu’elle n’a pas l'intention d’intervenir militairement en Ukraine. Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a appelé à
travailler avec la Russie pour accompagner le peuple ukrainien dans ses choix.

A Kiev, les dirigeants intérimaires ont dissous une force d'élite qui a été le bras armé de l’ancien régime contre les opposants. L’annonce du nouveau gouvernement d'union nationale est attendue pour jeudi.

Ici à Washington, la réaction de la Maison Blanche ne s'est pas fait attendre. Le gouvernement américain a exhorté les « acteurs extérieurs » dans la région à respecter la souveraineté de l'Ukraine.

Le porte-parole du président Obama, Josh Earnest, a déclaré que les États-Unis soutiennent fermement les efforts des dirigeants ukrainiens pour former un gouvernement multipartite inclusif.

« Nous exhortons les acteurs extérieurs dans la région à respecter la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine, à mettre fin aux actes et déclarations de provocation et à soutenir les structures de gouvernance intérimaire démocratiquement établies, tout en usant de leur influence en faveur de l'unité, de la paix et d'une voie inclusive vers l'avenir », a dit M. Earnest.

Washington a tenu à rappeler à « tous les gouvernements » leurs engagements politiques en faveur de la transparence sur les activités militaires, conformément aux obligations internationales visant à assurer la paix et la sécurité dans la région euro-atlantique, a poursuivi le porte-parole de la Maison Blanche.
XS
SM
MD
LG