Liens d'accessibilité

Mali/Football : Le Djoliba AC, le plus titré des clubs maliens, parmi les quatre clubs rétrogradés en D2


Un supporter de l'équipe nationale du Mali

Un supporter de l'équipe nationale du Mali

Le Djoliba AC et trois autres clubs, le CO Bamako, le Centre Salif Kéita et l'Avenir AC de Tombouctou qui ont accusé 3 forfaits lors des 6e, 13e et 14e journées, sont déclarés "forfait général pour la suite de la compétition".

Ces clubs sont donc "automatiquement relégués en deuxième division" selon le règlement spécial du Championnat du Mali.

Dans un premier temps, les quatre clubs sanctionnés et deux autres, le CS Dougouwolofila et l'AS Sabana Mopti, avaient boycotté la 6e journée du Championnat en janvier, par solidarité avec le Djoliba AC, dont le délégué avait été exclu de l'assemblée générale de la Femafoot tenue le 10 janvier.

Ensuite, six clubs dissidents, sur les seize du Championnat, avaient encore boycotté la 13e journée programmée du 21 au 23 avril, exigeant de la Femafoot "la reprogrammation de la 6e journée.

Pour la 14e journée, les 26 et 27 avril, Djoliba AC, CO Bamako, Centre Salif Kéita, Avenir Tombouctou, ont continué le boycott et tombent sous le coup d'une sanction de la Femafoot, avec la relégation en deuxième division.

La Fédération malienne de football (Femafoot) n’a pas hésité de sanctionner ces clubs dont le Djoliba qui a été 22 fois champion du Mali.

Le Championnat du Mali, dont la 15e journée est programmée ce week-end, sera disputée avec désormais douze clubs.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG