Liens d'accessibilité

Mali : Manifestation contre l’intervention annoncée des forces étrangères


Manifestation à Bamako contre l'occupation du Nord-Mali par les rebelles (archives)

Manifestation à Bamako contre l'occupation du Nord-Mali par les rebelles (archives)

Des mouvements proches de la junte rejettent l'accord entre la CEDEAO et le Mali.

Une centaine de manifestants ont marché vers le ministère de la défense, appelant à refuser l’envoi de troupes étrangères. Ces mouvements pro-putschistes rejettent l'accord entre la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest et le Mali, annoncé le 23 septembre dernier, prévoyant le déploiement d'une force ouest-africaine pour soutenir l'armée malienne dans la reconquête du nord, occupé par des islamistes et des narcotrafiquants, liés à Aqmi.


Le Mali a été au cœur des discussions à New York en marge de l'assemblée générale de l’Onu cette semaine. Le principe d'une force d'intervention contre les groupes islamistes du Nord est désormais acquis. Le chef du gouvernement malien en a fait la demande formelle.


De son côté l’armée malienne prend les devants et se déploie à Benena à la frontière avec le Burkina Faso, Nampala vers Mauritanie, mais aussi à Konan et Diabali. Des soldats sont venus en renfort dans ces villes. Que pensent les Maliens de la déclaration de Modibo Diarra à l'ONU?

XS
SM
MD
LG