Liens d'accessibilité

Washington condamne la rébellion armée au Mali


Victoria Nuland (archives)

Victoria Nuland (archives)

Les Etats-Unis ont condamné les attaques de groupes armés dans le nord du Mali.

Victoria Nuland, porte-parole du département d’Etat, a dit à la presse jeudi que Washington était préoccupé par la montée de la violence dans certaines villes maliennes, et a appelé à un règlement du conflit par le dialogue.

Des centaines de manifestants ont érigé des barricades et brûlé des pneus hier dans la capitale malienne, Bamako, en guise de protestation contre le gouvernement, suite aux attaques de rebelles touareg qui ont pris le contrôle de certaines localités du nord.

Le président Amadou Toumani Touré a permuté ses ministres de la Défense et de la Sécurité mercredi soir. Ainsi le général Sadio Gassama est ministre de la Défense, tandis que Natié Pléa devient ministre de la Sécurité.

Pour une meilleure compréhension des récents événements au Mali, écoutons un confrère de Bakamo.

XS
SM
MD
LG