Liens d'accessibilité

Mali : une vingtaine de chefs d’Etat à l’investiture du président IBK


Le président Ibrahim Boubakar Kéita

Le président Ibrahim Boubakar Kéita

Plus de 20 chefs d'Etat, dont le président français François Hollande, ont assisté, jeudi, à Bamako, à la cérémonie marquant le début du mandat du président Ibrahim Boubacar Keita.

A cette occasion, IBK, qui a prêté serment au début de ce mois, s’est adressé à ses compatriote dans un stade rempli par plus de 40.000 personnes, dont des représentants du MNLA, le groupe séparatiste touareg dont la rébellion a déclenché un coup d'Etat à Bamako et la prise de contrôle islamiste du Nord-Mali de l'an dernier.

M. Keita s'est engagé à être le président de tous les Maliens, et a également remercié la communauté internationale pour son aide dans le rétablissement de l'ordre dans le pays déchiré par la guerre.

Elu le mois dernier à l’issue d’un second tour, le président IBK a prêté serment le 4 septembre, mais son investiture officielle a été repoussée au 19 septembre.

De nombreux défis l’attendent, notamment la remise en état de l’armée et l’établissement d’une paix durable avec les Touaregs du Nord-Mali qui réclament une plus grande autonomie depuis des décennies.

En outre, des centaines de milliers de déplacés et réfugiés maliens attendent que les conditions soient réunies pour pouvoir retourner chez eux.


XS
SM
MD
LG