Liens d'accessibilité

Mali : trois experts indépendants pour enquêter sur les personnes tuées lors des manifestations contre l’ONU


Des casques bleus de la Mission des Nations au Mali

Des casques bleus de la Mission des Nations au Mali

Les Nations Unies disent avoir informé le gouvernement du Mali de cette enquête et ont reçu les assurances de son plein soutien, indique un communiqué de l’ONU.

M. Bacre Waly Ndiaye du Sénégal (chef d'équipe), M. Ralph Zacklin du Royaume-Uni et M. Mark Kroeker des États-Unis, l es trois experts se rendront au Mali et enquêteront sur la mort de trois personnes tuées le 27 janvier lors d'une manifestation à Goa contre l'ONU au nord du Mali dans le but d'établir rapidement tous les faits autour de cette manifestation.

Les trois victimes ont été tuées devant le siège à Gao de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) alors que des manifestants protestaient contre un accord que la Minusma a conclu avec les rebelles.

Pour les manifestants, ledit accord devait aboutir au désarmement ou au retrait des forces loyalistes de la ville.

Ces incidents ont contraint la Minusma à annoncer le retrait du document contesté.

Des témoins avaient rapporté à l'AFP que la Minusma avait tiré à balle réelle sur les manifestants. Les trois personnes ont donc été tuées sur le coup, selon les témoins.

(L'information reprise dans cet article provient de l'AFP)

XS
SM
MD
LG