Liens d'accessibilité

Mali : le président intérimaire hospitalisé suite à une attaque


Dioncounda Traoré (archives)

Dioncounda Traoré (archives)

Dioncounda Traoré a été tabassé par des manifestants en colère, au lendemain d’un accord lui permettant d’assurer la transition pour un an

Le président intérimaire du Mali a été attaqué par des manifestants qui sont entrés lundi dans son bureau, après avoir, semble-t-il, trompé la vigilance des forces de sécurité.
D’après notre correspondante sur place, Dioncounda Traoré a été conduit en urgence à l’hôpital. Mais on ne connaît pas la nature de ses blessures.
Le président intérimaire recevait trois représentants du mouvement de protestation. C’est à ce moment-là que les manifestants se sont introduits de force dans le bâtiment.
Ils protestaient contre l’accord permettant à Dioncounda Traoré de rester au pouvoir au-delà du délai de 40 jours prévu par la Constitution, soit le mardi 22 mai.

Le leader de l'ex-junte, Cne Amadou Haya Sanogo (au c.) en compagnie de Dioncounda Traoré, le 9 avril 2012

Le leader de l'ex-junte, Cne Amadou Haya Sanogo (au c.) en compagnie de Dioncounda Traoré, le 9 avril 2012

Selon l’Agence France Presse, M. Traoré "a été tabassé et blessé" par les manifestants, "il a été transporté à l'hôpital", a déclaré Baye Coulibaly, reporter du quotidien gouvernemental L'Essor qui était présent au siège du Secrétariat général où travaille le président intérimaire, à côté du Palais présidentiel, saccagé et inoccupé depuis le coup d'Etat du 22 mars.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG