Liens d'accessibilité

Mali : Ansar Dine à Ouagadougou pour des discussions


Algabass Ag Intalla (à droite) dirige la délégation d'Ansar Dine.

Algabass Ag Intalla (à droite) dirige la délégation d'Ansar Dine.

La Cédéao souhaite que le groupe se démarque de la terreur et du crime organisé.

Le groupe islamiste Ansar Dine, l'un des mouvements qui contrôlent le nord du Mali, a entamé dimanche à Ouagadougou des discussions avec la médiation burkinabè, qui le pousse à rompre avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et ce, alors que les préparatifs se poursuivent en vue d’une intervention armée africaine.

Algabass Ag Intalla, chef de la délégation d’Ansar Dine, est à Ouagadougou pour rencontrer le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne au nom de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao).


Pour l’instant, peu de détails ont filtré sur les discussions qui se poursuivent à Ouagadougou pour finaliser le projet de reconquête du nord du Mali. Le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Coulibaly, s’est refusé à tout commentaire sur la teneur de ses entretiens avec le président Blaise Compaoré.
XS
SM
MD
LG