Liens d'accessibilité

Mali : le MNLA reçu à Ouagadoudou par Blaise Compaoré


Le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, médiateur de la Cédéao. (Archives)

Le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, médiateur de la Cédéao. (Archives)

Pour Bamako, l’intégrité territoriale du pays est non-négociable.

Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) qui contrôle le nord du Mali avec d’autres groupes, a entamé des négociations officielles avec Blaise Compaoré. Le médiateur de la Cédéao a en effet reçu ce week-end une délégation du MNLA à Ouagadougou.

A la sortie de cet entretien, un des responsables du MNLA s’est exprimé, indiquant que la porte est ouverte du côté des rebelles touaregs.

La réaction des autorités maliennes de la transition suite à ce début de négociation n’est pas enthousiaste. Selon Hamadoun Touré, porte-parole du gouvernement malien, l’intégrité territoriale du pays est non-négociable.

XS
SM
MD
LG