Liens d'accessibilité

Mali: les rebelles touaregs acceptent de cesser les hostilités


Rebelles touareg dans le Nord-Mali (fév. 2012)

Rebelles touareg dans le Nord-Mali (fév. 2012)

Un accord a été signé jeudi entre le gouvernement et les rebelles touareg maliens pour mettre fin aux hostilités, annonce le gouvernement algérien qui abrite les négociations.

Les rebelles touaregs, contactés par téléphone par la VOA Afrique, ont confirmé la signature d’une déclaration conjointe avec le gouvernement.

Mohammed Ag Aharib, membre de la coordination des mouvements de l’Azawad, a détaillé les engagements pris jeudi avec le gouvernement.

Selon Reuters, les Nations Unies ont parrainé la signature de cet accord entre le gouvernement et les rebelles touareg maliens. L’accord devrait permettre de baisser la tension entre les parties.

Selon Alger, les deux parties ont accepté de mettre fin aux hostilités.

Les pourparlers d’Alger avaient justement pour but de mettre fin à des décennies d’affrontements dans le nord dont l’objectif était une sorte d’autorégulation et plus de droits par rapport au gouvernement de la partie sud du gouvernement à Bamako.

Il s’agit en fait d’un cinquième round des discussions inter maliennes se poursuit à Alger.

Un accord de cessez-le-feu avait déjà été conclu mais avait volé en éclat et jusqu’il y a quelques jours les armes tonnaient encore de Tabankot à Anefis dans le Nord du Mali.

(Des informations supplémentaires de cet article proviennent de Reuters).

XS
SM
MD
LG