Liens d'accessibilité

Les enseignants dans la rue pour rappeler leurs revendications au Mali


Marche des enseignants à Bamako, au Mali, le 5 avriil 2017. (VOA/Kassim Traoré)

Le collectif des syndicats de l’éducation réclame un statut autonome de l’enseignant.

Les signataires de l'accord du 15 octobre 2016 ont marché pour demander un statut autonome de l’enseignant. Les autres points de revendication sont relatifs à la grille salariale et autres avantages qui devaient être discutés au sein d’une commission.

Le gouvernement étant revenu sur sa décision, c'est ce qui a motivé la marche du mercredi 5 avril.

A Bamako, les enseignants sont partis du Monument de l'Indépendance en passant par le centre-ville pour finir devant le ministère de la Fonction publique et du Travail.

Sur les pancartes des marcheurs, on pouvait lire : statut autonome des enseignants, plus de justice, le respect de la liberté syndicale au Mali.

(VOA/Kassim Traore)
(VOA/Kassim Traore)

Les enseignants tiennent au respect du contenu de l'accord qu'ils ont signé avec le gouvernement ; ils veulent que le gouvernement mette fin au dialogue de sourds entre les deux parties.

Au terme de leur marche, une déclaration contenant le rappel des points de revendication a été remise au chef de cabinet du ministre de la Fonction publique et du Travail.

Des marches ont aussi eu lieu à Kayes, à Ségou et à Sikasso.

Kassim Traoré, correspondant à Bamako

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG