Liens d'accessibilité

Mali : le Haut Conseil Islamique soutient « entièrement cette intervention ».


Mahmoud Dicko priant pour la paix lors d'un meeting a Bamako, 12 aout, 2012.

Mahmoud Dicko priant pour la paix lors d'un meeting a Bamako, 12 aout, 2012.

« C’est l’existence du Mali même qui était en cause. (…) on ne peut pas ne pas soutenir cette intervention pour au moins soutenir l’existence de l’Etat malien »

Le président du Haut Conseil Islamique du Mali, Mahmoud Dicko, n’est pas content de tous ceux qui parlent de croisade au sujet de l’intervention française au Mali.

Interrogé par Bagassi Koura, il n’apprécie pas que certains musulmans qualifient cette intervention française de guerre contre l’islam.

« Nous soutenons entièrement cette intervention, parce qu’en réalité, ceux qui sont entrain de dénoncer l’intervention, étaient là hier. Tous ces pays musulmans, toutes les organisations, malheureusement je le dis avec beaucoup d’amertume, ne se sont pas du tout intéressés à la question du Mali, » déplore-t-il.
Un gerndarme malien.

Un gerndarme malien.


Il indique que son pays est en détresse depuis des mois et déplorent que ceux qui critiquent l’action de la France ne soient jamais venus à leur secours.

« C’est l’existence du Mali même qui était en cause. (…) on ne peut pas ne pas soutenir cette intervention pour au moins soutenir l’existence de l’Etat malien », affirme M. Dicko.
Il regrette aussi le manque de solidarité des pays musulmans.

« Même l’aide dont on attendait des pays musulmans, malheureusement on ne l’a pas eue. La solidarité islamique a manqué, » a-t-il déploré.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG