Liens d'accessibilité

Les Maliens déçus par le nouveau gouvernement


Abdoulaye Idrissa Maiga, le nouveau Premier ministre du Mali (Reuters)

Taille pléthorique, petit nombre de femmes et retour d’anciens limogés pour insuffisance de résultats, quelques-unes des raisons invoquées au micro de notre correspondant.

Grande déception pour les Maliens, eux qui espéraient avoir un gouvernement de crise avec moins de ministres, ils constatent que le nombre de ministres est 35. Les femmes sont au nombre de 8, 11 nouveaux entrants et 25 ministres de l'équipe sortante restent dans le nouveau gouvernement.

Parmi les nouveaux, il y a Tiéna Coulibaly, actuel ambassadeur du Mali aux USA, nommé ministre de la Défense, l'avocat Me Kassoum Tapo, ministre des Droits de l'homme et de la réforme de l'Etat, un nouveau département, mais surtout Tiéman Hubert Coulibaly, limogé suite aux attaques de Nampala et de Douentza et nommé à l'Administration territoriale.

La grogne sociale actuelle a fait partir les ministres de la Santé et celui de l'Education. Le secrétaire général adjoint de l'UNTM rejoint le gouvernement et Maouloud Ben Katra devient ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle.

Le parti au pouvoir compte 7 ministres, l'Adema, 4 ministres, mais l'opposition malienne n'est pas dans le gouvernement.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG