Liens d'accessibilité

Création d'un nouveau corps d'élite au Mali


Le président de transition Dioncounda Traoré se trouve à l'extérieur du pays après une agression subie dans ses bureaux à Bamako

Le président de transition Dioncounda Traoré se trouve à l'extérieur du pays après une agression subie dans ses bureaux à Bamako

La mission de ses 1 200 membres est d'assurer la protection, entre autres, des autorités de la transition

Après le sommet de la CEDEAO du week-end dernier qui a "exhorté" Dioncounda Traoré à demander "sans délai" à la communauté internationale l'envoi d'une force dans son pays, deux ministres membres de la médiation ouest-africaine ont rencontré lundi à Paris le président intérimaire du Mali. Il s’agit du ministre burkinabè des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé, et du ministre ivoirien de l'Intégration africaine, Ally Coulibaly.

Par ailleurs, le gouvernement de transition du Mali a annoncé à Bamako la création d'un "corps d'élite indépendant de 1.200 éléments", qui sera chargé d'"assurer la sécurité du chef de l'Etat, du Premier ministre, du président de l'Assemblée nationale et des présidents des autres institutions".

XS
SM
MD
LG