Liens d'accessibilité

Mali : deux casques bleus tués dans un accident d’hélicoptère


Des soldats maliens et MINUSMA rendent hommage aux deux soldats de l'ONU tués dans l'attentat, lors de leurs funérailles à Bamako, le 18 décembre 2013.

Des soldats maliens et MINUSMA rendent hommage aux deux soldats de l'ONU tués dans l'attentat, lors de leurs funérailles à Bamako, le 18 décembre 2013.

Un hélicoptère de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) s’est écrasé, en phase d'atterrissage, tuant deux casques bleus qui étaient à bord, près de Gao, dans le nord du pays.

Une source aéroportuaire à Gao a indiqué que les deux occupants de l’appareil, étaient premièrement blessés mais sont décédés par la suite.de nationalité néerlandaise, selon la source de Minusma.

La Minusma compte actuellement quelque 11.000 personnels sur le terrain, dont près de 10.000 militaires et policiers, parmi lesquels environ 670 Néerlandais.

Avec plus de 40 Casques bleus tués depuis son déploiement en 2013, la Minusma est considérée comme la plus dangereuse des missions de l'ONU en cours, notamment pour le contingent tchadien, le deuxième en nombre, derrière le bangladais.

(L’information traitée dans cet article provient de l’AFP).

XS
SM
MD
LG