Liens d'accessibilité

Mali : l'impact socio-économique de la crise vivement ressenti à Bamako


Le nombre de déplacés ne cesse d'augmenter tandis qu'à Bamako gouvernement et citoyens ordinaires souffrent des effets de la partition de fait du territoire

Les recettes du gouvernement malien souffrent beaucoup de la crise dans le Nord et la partition de fait du territoire national. En effet, les deux-tiers du pays sont pratiquement aux mains de groupes rebelles.

Par ailleurs, quel est l’impact de la crise sur les affaires dans les rues de Bamako ? L’envoyé spécial de la VOA a promené son micro dans un marché de la capitale malienne.

Par ailleurs, vingt cinq mille Maliens déplacés par les conflits dans le nord du pays à Gao, Tombouctou et Kidal, doivent recevoir une aide de l’ONU. Cette aide, liée notamment au transport, à la réunification familiale et à l’assistance médicale, est destinée aux plus vulnérables, dont les femmes, les enfants non accompagnés, les personnes âgées et les handicapées.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) va être chargée de la mettre en œuvre, de concert avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et d’autres partenaires humanitaires. Ecoutez une responsable de l’OIM à Bamako.

XS
SM
MD
LG