Liens d'accessibilité

Mali : les protestations ont continué malgré les appels du chef de l'Etat


Le président Amadou Toumani Touré (à droite) accueille un dignitaire français à Bamako, le 22 sept. 2010.

Le président Amadou Toumani Touré (à droite) accueille un dignitaire français à Bamako, le 22 sept. 2010.

Amadou Toumani Touré avait, mercredi, exhorté les Maliens à la paix et à l'unité, mais les jeunes ont massivement manifesté ce jeudi

Le président malien Amadou Toumani Touré s’est s’adressé mercredi à la nation sur la question de l’insécurité dans le Nord. M. Touré, qui doit quitter le pouvoir dans quelques semaines, vient de recevoir des leaders touaregs revenus de Libye, mais une nouvelle rébellion a commencé au Mali.

Mercredi, dans la ville-garnison de Kati, proche de Bamako, des manifestants ont attaqué des domiciles et biens de Touaregs.

Somme toute, le discours du chef de l'Etat malien n’a pas calmé la colère des jeunes, en particulier, qui sont sortis massivement jeudi encore à Bamako. Ecoutez les précisions d'un confrère sur place.

Face à l’insécurité au Mali, autre réaction: Cheikh Traoré, candidat à la présidentielle.

XS
SM
MD
LG