Liens d'accessibilité

Nord-Mali : le Mujao dit avoir exécuté un diplomate algérien


Des combattants du Mujao dans le nord du Mali (Archives)

Des combattants du Mujao dans le nord du Mali (Archives)

Le groupe islamiste s’est en outre emparé de la ville de Douentza au cours du week-end.

Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest, qui occupe une partie du nord du Mali, dit avoir exécuté un diplomate algérien, le vice-consul Tahar Touati, retenu en otage depuis le 5 avril avec trois de ses compatriotes. M. Touati a été exécuté samedi, au terme d'un ultimatum de huit jours, indique la presse mauritanienne.

Fin août, le Mujao avait en effet menacé les autorités algériennes de représailles si elles ne libéraient pas dans les cinq jours trois jihadistes arrêtés le 15, dont un dirigeant d’Al Qaïda au Maghreb islamique.

Au total, sept diplomates du consulat algérien de la ville de Gao, dans le nord du Mali, avaient été enlevés par le Mujao, qui avait exigé en mai la libération de combattants islamistes prisonniers en Algérie de même qu’une rançon, avant de libérer trois otages en juillet.

Par ailleurs, le Mujao a pris le contrôle samedi de Douentza, ville stratégique située entre le sud et les régions nord occupées par des salafistes. Le groupe a désarmé la milice locale de Ganda Iso et en a chassé les membres, ont dit des habitants de Douentza.
XS
SM
MD
LG