Liens d'accessibilité

Malabo nie le montant "astronomique" d'un vol chez un dignitaire au Guinée-Equatoriale


Le Président de la Guinée équatoriale Teodoro Obiang Nguema Mbasogo lors du 26e sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba, Ethiopie, 31 janvier 2016. epa / SOLAN KOLLI

Le Président de la Guinée équatoriale Teodoro Obiang Nguema Mbasogo lors du 26e sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba, Ethiopie, 31 janvier 2016. epa / SOLAN KOLLI

Le Parti démocratique de Guinée-Equatoriale (PDGE), au pouvoir dans ce pays pétrolier d'Afrique centrale, a démenti lundi le montant de la somme d'argent volée au domicile de son secrétaire général.

Une somme importante avait été dérobée mi-juillet au domicile de Jeronimo Osa Osa Ecoro, par ailleurs ex-ministre de l'Information, avait indiqué la semaine dernière la Radio-télévision nationale (RTVGE), en montrant des billets de 100 et 200 euros, mais sans préciser le montant du vol.

Cette somme serait de 60 millions d'euros, avait indiqué une source à un correspondant de l'AFP.

"Un chiffre astronomique et incroyable qui, évidemment, est très différent de la réalité", a écrit dans un communiqué le PDGE du président Teodoro Obiang, sans préciser le montant de la somme dérobée.

Le PDGE nie également que la RTVGE ait diffusé ce chiffre à aucun moment.

"Dans la tête de qui peut-on imaginer que le secrétaire général va emporter 60 millions d'euros dans son cartable?", insiste le communiqué, menaçant de poursuites les médias qui continueraient à maintenir ou diffuser cette information.

Petit Etat pétrolier à cheval sur le continent et une île, la Guinée-Equatoriale est dirigée depuis 1979 par Teodoro Obiang, réélu en avril avec 93,7% des voix.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG