Liens d'accessibilité

Madrid se fâche après des manœuvres d'un navire de la police de Gibraltar


Un pêcheur espagnol manifeste en mer près de Gibraltar le 18 août 2013.

Un pêcheur espagnol manifeste en mer près de Gibraltar le 18 août 2013.

Des manœuvres d'un patrouilleur de la police de Gibraltar près d'une embarcation de la Garde civile ont valu lundi à l'ambassadeur du Royaume-Uni d'être convoqué par l'Espagne, la dernière dispute en date autour de l'enclave.

Un patrouilleur de la Police royale de Gibraltar "qui naviguait à grande vitesse n'a dévié sa route qu'à quelques mètres de l'embarcation espagnole (de la Garde civile), provoquant une grande vague qui a déstabilisé le patrouilleur" espagnol, reproche le ministère des Affaires étrangères espagnol dans un communiqué.

Les faits se sont déroulés le 8 juillet au large des plages de La Linea, ville espagnole frontalière de l'enclave britannique, selon le communiqué.

"Cette manœuvre irresponsable et téméraire -effectuée à deux reprises- a provoqué un risque considérable, certain et soudain pour la sécurité des deux embarcations officielles et des deux équipages", assure le ministère.

Le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, Ignacio Ybanez, a demandé à l'ambassadeur de "prendre les mesures nécessaires" pour qu'une telle situation ne se reproduise pas.

La Police Royale de Gibraltar a démenti cette version des faits, assurant que son navire avait "maintenu une distance de sécurité à tout moment, tandis qu'elle tentait d'entrer en contact avec l'équipage (espagnol) pour connaître ses intentions".

Un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères a dénoncé les incursions des bateaux espagnols dans les eaux territoriales de Gibraltar comme "une violation inacceptable de la souveraineté britannique".

Madrid réclame depuis des décennies ce territoire rocheux de 7 km2, à l'extrême sud de l'Espagne, qu'elle a cédé aux Britanniques en 1713 et qu'elle considère comme une colonie.

L'Espagne a proposé une co-souveraineté de Gibraltar après le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE), permettant aux habitants de continuer à profiter des avantages d'une citoyenneté de l'UE.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG