Liens d'accessibilité

L'Afrique australe appelle 3 candidats à se retirer de la présidentielle malgache


Des militaires malgaches (AP/22 juillet 2012)

Des militaires malgaches (AP/22 juillet 2012)

La Communauté de Développement de l'Afrique Australe a demandé aux trois principaux candidats à l’élection présidentielle malgache, de se retirer de la course afin d'éviter des troubles.

Parmi les 41 candidats autorisés par la Cour Electorale Spéciale à se présenter au scrutin du 24 juillet figurent l’ex chef d’Etat Didier Ratsiraka, Andry Rajoelina, et l'épouse de l'ex président déchu Marc Ravalomanana, Lalao Ravalomanana.

A l’issue d’une réunion vendredi au Cap, l'organe de sécurité de la SADC a exprimé sa préoccupation quant à la décision de la Cour électorale spéciale d'approuver des candidatures illégitimes en violation de la loi électorale malgache.

La SADC, médiateurs dans la crise malgache depuis le renversement en 2009 de M. Ravalomanana par M. Rajoelina, a critiqué la décision de ce dernier qui est revenu sur sa promesse de ne pas se présenter à la présidentielle. Elle a également désapprouvé la décision du camp Ravalomanana de présenter l’ex première dame en tant que candidate.

L'organisation régionale invite par ailleurs l'ONU et l'Union Africaine à venir superviser le scrutin, dont le premier tour de la présidentielle est prévu le 24 juillet, suivi d’un éventuel second tour couplé aux législatives le 25 septembre.
XS
SM
MD
LG