Liens d'accessibilité

Madagascar : l’ancien président Ravalomanana forcé de rebrousser chemin


Marc Ravalomanana et son épouse Lalao à l'aéroport de Johannesburg

Marc Ravalomanana et son épouse Lalao à l'aéroport de Johannesburg

Selon un porte-parole de l’ex-président, les autorités malgaches ont fermé l’espace aérien national pour l’empêcher de retourner dans son pays.

L’avion transportant l’ancien président malgache Marc Ravalomanana n’a pu atterrir, samedi, dans la Grande Ile, et est retourné en Afrique du Sud où Ravalomanana vit en exil depuis trois ans.

Selon un porte-parole de l’ex-président, les autorités malgaches ont fermé l’espace aérien national pour l’empêcher de retourner dans son pays. Ce dernier avait promis de rentrer malgré le risque d’être arrêté à son arrivée.

Accompagné de sa femme, Marc Ravalomanana avait quitté Johannesburg samedi pour Madagascar, assurant qu’il était sûr de ne pas être renvoyé en Afrique du Sud comme cela était le cas l’année dernière.

Ravalomanana avait été condamné par contumace à la prison à perpétuité pour la mort de dizaines de partisans de l’opposition tués par la sécurité présidentielle en 2009, avant le coup d’Etat qui l’a renversé.

En septembre dernier, Ravalomanana avait accepté un plan de rétablissement de la démocratie dans son pays. Ce plan, qui prévoit le maintien au pouvoir du président Andry Rajoelina jusqu’à l’organisation d’élections, autorise également Marc Ravalomanana à retourner à Madagascar

XS
SM
MD
LG