Liens d'accessibilité

Lutte contre Boko Haram : le Nigeria annule la formation d'un bataillon par des soldats américains


Un char de l'armée nigeriane

Un char de l'armée nigeriane

La décision intervient une semaine après que l’ambassadeur nigérian à Washington eut critiqué les Etats-Unis pour n’avoir pas livré des armes à l’armée nigériane.

L'annulation concerne un bataillon spécial de l'armée nigériane devant lutter contre Boko Haram que des soldats américains formaient depuis avril.

Selon les autorités nigérianes, deux phases de cette mission ont déjà été accomplies et les soldats nigérians ont reçu des uniformes, véhicules et appareils de communications.

Alors que la troisième phase allait commencer, le Nigeria a annoncé l’annulation du programme. Et cela sans explication, dit le lieutenant-colonel John Cantwell, attaché militaire intérimaire à l’ambassade des Etats-Unis à Abuja.

« Aucune raison spécifique ne nous a été fournie sur leur décision de mettre fin à cette formation. C’était, néanmoins, une réponse à notre demande d’avoir une indication claire de leur part quant à la troisième phase, a dit l’officier américain, précisant que la porte n’est pas fermée pour d’autres programmes du même genre, a indiqué le lieutenant-colonel Cantwell.

L’armée américaine continue, toutefois, de former des militaires nigérians dans d’autres domaines.

XS
SM
MD
LG