Liens d'accessibilité

Les djihadistes chassés de l'ouest de l'Irak


ırak tank

ırak tank

Les forces irakiennes sont entrées sans trop de difficultés mercredi dans la ville de Routba, dans l'ouest de l'Irak, tenue par le groupe Etat islamique depuis 2014 et située sur la route principale entre Bagdad et la frontière jordanienne, selon un porte-parole militaire américain.

"Il y a quelques heures, environ un tiers de la ville était nettoyé" de toute présence jihadiste, a indiqué le colonel Steve Warren, le porte-parole de l'opération militaire américaine contre l'EI, qui s'exprimait par vidéo-conférence depuis Bagdad.

Les jihadistes étaient peu nombreux, "200, 250 selon les estimations les plus hautes", et "n'ont pas opposé" de résistance très forte à l'avancée des forces irakiennes, a indiqué le porte-parole, selon qui toute la ville devrait être complètement libre de toute présence jihadiste "très prochainement".

Pour les militaires américains, la perte de Routba prive les jihadistes d'une "zone d'appui" pour leurs opérations dans la province sunnite d'Al-Anbar, dans laquelle les forces irakiennes ont engagé une offensive majeure contre l'EI.

Selon le porte-parole américain, il reste désormais "plusieurs centaines, voire presque un millier" de jihadistes dans la province.

La majorité des forces de l'EI en Irak, soit "10 à 12.000", sont désormais "concentrées autour de Mossoul et Tal Afar, dans la province de Ninive au nord du pays, selon le porte-parole.

Avec AFP.

XS
SM
MD
LG