Liens d'accessibilité

L'UNMEER ouvre ses portes


Déchargement à Monrovia de matériel expédié par le USAID au Libéria pour aider à lutter contre le virus à Ebola (Reuters)

Déchargement à Monrovia de matériel expédié par le USAID au Libéria pour aider à lutter contre le virus à Ebola (Reuters)

L’unité spéciale sanitaire mise en place par les Nations Unies (ONU) pour gérer la crise provoquée par l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola a ouvert ses portes à Accra au Ghana. Surnomée « Mission des Nations Unies pour la lutte contre Ebola » (UNMEER), elle s’est donnée cinq priorités : enrayer l'épidémie, traiter les personnes infectées, assurer les services essentiels, préserver la stabilité et empêcher de nouvelles épidémies.

La mission, qui est dirigée par l'Américain Anthony Banbury, a entamé son travail alors même que les Etats-Unis poursuivaient leur déploiement sur le terrain de contingents des quelques 3.000 militaires qu’ils ont promis d’envoyer en Afrique de l’Ouest pour aider à lutter contre le virus à Ebola. Il s’agit de la plus vaste opération militaire américaine en Afrique depuis le retrait des Américains de Somalie en 1993.

Les forces américaines, dont les premiers détachements ont été déployés à Monrovia, au Libéria, doivent notamment former jusqu'à 500 travailleurs de la santé par semaine; construire 17 établissements de soins de santé de 100 lits chacun dans la région; distribuer des trousses de soins de santé à 400.000 ménages, dont 50.000 que l'Agence américaine pour le développement international (USAID) offrira au Libéria cette semaine.

XS
SM
MD
LG