Liens d'accessibilité

L'Union Africaine attend beaucoup des renforts promis à l'AMISOM


Des militaires de l'AMISOM en Somalie, dont les rangs seront renforcés, suite à un vote à l'ONU

Des militaires de l'AMISOM en Somalie, dont les rangs seront renforcés, suite à un vote à l'ONU

La décision du Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) d’autoriser le renforcement temporaire de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), va faciliter le travail de l’Union Africaine (UA) visant à éliminer la menace posé par le groupe rebelle Al-Chabab. C’est ce qu’a déclaré le vice-président de l’UA, Erastus Mwencha.

Ces renforts vont permettre d'intensifier la campagne militaire contre les militants et d’étendre l'autorité du gouvernement en Somalie. La décision du Conseil renforcera également le processus politique, qui aboutira à l'adoption d'une constitution fédérale et la tenue d'élections, a poursuivi M. Mwencha.

Toujours selon le vice-président de l’UA, la récente attaque contre le centre commercial Westgate au Kenya, qui a coûté la vie à au moins 67 personnes et fait des dizaines de blessés, a témoigné de l’urgence qu’il y a à maitriser les Shebab.

L'AMISOM a réussi à chasser les militants de Mogadiscio, la capitale et de certaines zones avoisinantes, mais le groupe continue de contrôler certaines parties du sud du pays

Le Conseil a prorogé jusqu'au 31 octobre 2014, le déploiement de l'AMISOM, tout en demandant à l'UA de faire passer les effectifs de la mission de 17.731 à 22.126 soldats en uniforme, et à l'ONU d'amplifier son dispositif d'appui logistique.
XS
SM
MD
LG