Liens d'accessibilité

L'OTAN coupe avec la Russie


« L’agression de la Russie contre l’Ukraine constitue un défi à notre vision d’une Europe entière, libre et en paix », a déclaré le Secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen

« L’agression de la Russie contre l’Ukraine constitue un défi à notre vision d’une Europe entière, libre et en paix », a déclaré le Secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen

Des informations ont fait état d’un retrait lundi de certaines des troupes russes massées à la frontière avec l’Ukraine ; des informations non confirmées, selon le secrétaire britannique au Foreign Office.

L’Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) va suspendre sa coopération civile et militaire avec la Russie à cause de la crise ukrainienne. Ainsi en ont décidé, mardi, les ministres des Affaires étrangères de l’Alliance.

Dans une déclaration publiée à Bruxelles, les chefs de la diplomatie de l’OTAN disent que le dialogue politique avec la Russie continuera autant que nécessaire. Mais ils ont fait savoir qu’ils ne reconnaissent pas la tentative de Moscou d’annexer la Crimée, la qualifiant d’illégale et d’illégitime.

« L’agression de la Russie contre l’Ukraine constitue un défi à notre vision d’une Europe entière, libre et en paix. Elle change fondamentalement le paysage sécuritaire de l’Europe parce qu’elle crée l’instabilité tout juste aux frontières de l’OTAN », a déclaré le Secrétaire général de l’Alliance, Anders Fogh Rasmussen.

Des informations ont fait état d’un retrait lundi de certaines des troupes russes massées à la frontière avec l’Ukraine ; des informations non confirmées, selon le secrétaire britannique au Foreign Office, William Hague.

Les chefs de diplomatie de l’OTAN, réunis à Bruxelles, se sont engagés à intensifier la coopération avec l’Ukraine en vue de renforcer ses capacités à assurer elle-même sa sécurité.
XS
SM
MD
LG