Liens d'accessibilité

L'opposition guinéenne se rapprocherait de l'ex-putschiste Camara


 Moussa Dadis Camara (AP)

Moussa Dadis Camara (AP)

Cellou Dalein Diallo et le capitaine Camara se sont vus vendredi à Ouagadougou, au Burkina Faso, où l'instigateur du coup d'Etat militaire de 2008 vit en exil depuis début 2010.

Le chef de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), principale formation de l'opposition, a fait savoir mardi qu'il s'était entretenu la semaine dernière avec l'ex-putschiste Moussa Dadis Camara pour tenter de forger une alliance en vue des élections d'octobre face au président sortant Alpha Condé.

Cellou Dalein Diallo et le capitaine Camara se sont vus vendredi à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, où l'instigateur du coup d'Etat militaire de 2008 vit en exil depuis début 2010, a précisé un porte-parole de l'UFDG. Camara a annoncé début mai qu'il serait candidat à l'élection présidentielle du 11 octobre sous les couleurs du Front patriotique pour la démocratie et le développement (FPDD).

"Nous avons décidé de rencontrer le président du Front patriotique pour la démocratie et le développement parce que nous avons besoin de toutes les forces de l'opposition pour réaliser l'alternance en 2015", a dit le porte-parole de l'UFDG. "Nous allons continuer de travailler pour unir les forces de l'opposition", a ajouté Alpha Boubacar Bah. Dans un communiqué conjoint diffusé lundi, les deux responsables politiques évoquent une "convergence de vue".

Dadis Camara a dirigé la Guinée de décembre 2008 à décembre 2009, lorsqu'il a été blessé dans une tentative d'assassinat. Il s'est ensuite réfugié au Burkina. En septembre 2009, après une réunion publique dans le plus grand stade de Conakry, les militaires ont ouvert le feu à balles réelles sur des manifestants, faisant au moins 157 morts. Diallo lui-même avait été gravement battu lors de ce massacre. Alpha Condé a été élu en 2010.

Joint par VOA Afrique, Me François Loua, défenseur guinéen des droits de l'homme, s'étonne de ce rapprochement. "Les hommes politiques ne sont intéressés que par la conquête du pouvoir. On s'étonne car M.Dalein avait été frappé durant les évènements de septembre"

Me François Loua joint par Nicolas Pinault

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG