Liens d'accessibilité

L'Onu demande la fin des frappes contre l'aéroport de Sanaa


Déchargement de ravitaillement humanitaire à l'aéroport de Sanaa (AP Photo/Hani Mohammed)

Déchargement de ravitaillement humanitaire à l'aéroport de Sanaa (AP Photo/Hani Mohammed)

L'Onu prépare un pont aérien pour envoyer des travailleurs humanitaires au Yémen à partir de Djibouti.

GENEVE, 4 mai (Reuters) - La coalition formée par l'Arabie saoudite pour combattre les rebelles au Yémen doit mettre fin à ses raids aériens contre l'aéroport de Sanaa afin de permettre l'acheminement des secours, ont déclaré lundi les Nations unies.

L'Onu prépare un pont aérien pour envoyer des travailleurs humanitaires au Yémen à partir de Djibouti. "Aucun avion ne peut décoller de Sanaa ou y atterrir", déplore dans un communiqué le coordinateur humanitaire des Nations unies pour le Yémen, Johannes Van Der Klaauw.

Les pistes de l'aéroport de la capitale yéménite ont été endommagées par les frappes aériennes la semaine dernière. "J'appelle fermement la coalition à ne plus viser l'aéroport international de Sanaa (...) afin que l'aide humanitaire puisse atteindre tous ceux qui sont affectés par le conflit armé au Yémen", ajoute Johannes Van Der Klaauw.

XS
SM
MD
LG