Liens d'accessibilité

L’ONU craint une contagion de la crise irakienne


Ban Ki-moon (archives)

Ban Ki-moon (archives)

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, craint une contagion de la crise irakienne hors de ses frontières car les djihadistes ont encore conquis du terrain.

Ban Ki-moon a d’abord demandé au premier ministre Nouri al Maliki de repenser sa gouvernance pour calmer les tensions communautaires. Il a exprimé son inquiétude face à la dégradation rapide de la situation. Il a condamné les attaques, meurtres de civils et le kidnapping de diplomates par les islamistes.

Washington a annoncé le déploiement de 275 soldats américains pour protéger l’ambassade à Bagdad.

Sur le terrain, les combattants de l’Etat Islamique en Irak et au Levant ont pris contrôle de pans entiers du territoire. Aujourd’hui, ils ont lancé une attaque à Baqouba à 60 km au nord-est de Bagdad mais les autorités disent avoir repoussés l’assaut. Dans le même temps les djihadistes de la branche syrienne d'Al-Qaïda ont pris le contrôle d'al- Qaëm, un poste-frontière entre l'Irak et la Syrie.
XS
SM
MD
LG