Liens d'accessibilité

Londres va indemniser des Kenyans victimes de la révolte Mau-Mau


Selon le secrétaire britannique au Foreign Office, William Hague, plus de 5.000 Kenyans seront indemnisés

Selon le secrétaire britannique au Foreign Office, William Hague, plus de 5.000 Kenyans seront indemnisés

Les faits dénoncés remontent à la période où la Grande Bretagne tentait d'éradiquer la guérilla « Mau Mau » en lutte contre les autorités coloniales britanniques et les agriculteurs blancs.

La Grande-Bretagne a accepté d'indemniser les Kenyans victimes de tortures au cours d'une rébellion contre la domination coloniale dans les années 1950.

Le ministre britannique des affaires étrangères, William Hague, a déclaré au parlement jeudi que plus de 5.200 Kenyans recevront des compensations chiffrées à près de 31 millions de dollars.

M. Hague, a déclaré que la Grande-Bretagne reconnaît et regrette sincèrement que des Kenyans eussent été soumis à la torture et d'autres formes de sévices par des administrateurs coloniaux.

Les faits dénoncés remontent à la période où la Grande Bretagne tentait d'éradiquer la guérilla « Mau Mau » en lutte contre les autorités coloniales britanniques et les agriculteurs blancs.

Trois citoyens Kenyans aujourd’hui très âgés avaient engagé des poursuites contre le gouvernement britannique, réclamant des réparations pour ces l'abus, dont des agressions sexuelles.
XS
SM
MD
LG