Liens d'accessibilité

L’OMS s’inquiète de l’hésitation face à la vaccination


Vaccination contre la polio au Nigéria (AP Photo/ Sunday Alamba )

Vaccination contre la polio au Nigéria (AP Photo/ Sunday Alamba )

Un enfant sur cinq dans le monde ne reçoit toujours pas systématiquement les vaccins vitaux et, chaque année, 1,5 million d’enfants meurent encore de maladies évitables, selon l'OMS.

Les pays qui tentent de combler les lacunes en matière de vaccination sont de plus en plus souvent confrontés à despersonnes qui retardent ou refusent des vaccinations pour elles-mêmes ou pour leurs enfants, signalel’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Un enfant sur cinq dans le monde ne reçoit toujours pas systématiquement les vaccins vitaux et, chaque année, 1,5 million d’enfants meurent encore de maladies que les vaccins existants permettraient d’éviter.

Selon Dr Philippe Duclos, conseiller principal au département Vaccination, vaccins et produits biologiques de l’OMS, qui a rédigé le document « Recommandations de l’OMS concernant l’hésitation face à la vaccination », ce phénomène « est une question de plus en plus importante pour les programmes de vaccination dans les pays ».

Plusieurs facteurs entrent en jeu. La désinformation, l’ignorance, des idées fausses ou encore la complaisance.

Il est essentiel de collaborer avec les communautés et de persuader les individus de changer d’habitudes et de comportements pour lutter contre l’hésitation face à la vaccination, note le Dr Duclos. Autre problème : la méfiance de certaines populations envers les professionnels de la santé ou le système de santé, le coût des vaccins, ou encore les obstacles géographiques ou pratiques.

Le Dr Duclos rappelle que l’hésitation face à la vaccination n’est pas un problème propre à certains pays. On la remarque dans des pays à revenu élevé, tout comme des régions en développement. Elle peut prévaloir au sein de minorités ethniques particulières, en milieu rural, ou parmi des communautés isolées, ou encore dans certains groupes religieux. Mais des personnes aisées habitant en milieu urbain s’inquiétent aussi de l’innocuité des vaccins.

XS
SM
MD
LG