Liens d'accessibilité

L'OMS publie un nouveau bilan de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest


Le virus à fièvre hémorragique Ebola (Photo AFP)

Le virus à fièvre hémorragique Ebola (Photo AFP)

D’après les derniers chiffres publiés mardi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 68 autres personnes sont décédées de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l'Ouest, ce qui porte le bilan de l'épidémie régionale à 603 morts.

Cinquante-deux personnes ont péri en Sierra Leone, 13 au Libéria et trois en Guinée entre le 9 et 13 juillet.

Les autorités régionales ont également signalé 85 nouveaux cas de la maladie, principalement au Libéria et en Sierra Leone, ce qui indique que « des niveaux élevés de transmission » continuent dans ces pays, précise un communiqué.

L'épidémie a pris de l'ampleur en dépit des efforts visant à mettre fin à la transmission du virus Ebola, qui se communique d’un être humain à l’autre par contact avec le sang et les fluides corporels d’une personne infectée.

L'OMS continue à aider à former des volontaires au Libéria et en Sierra Leone pour localiser ceux qui sont entrés en contact avec des malades, et pour s'assurer que les patients que l’on soupçonne de souffrir d'Ebola sont rapidement isolés.

Les autorités ont averti que les groupes à haut risque incluent les chasseurs dans la forêt tropicale, les travailleurs de la santé, les membres de la famille en contact étroit avec des malades, et les pleureuses qui, lors des funérailles, touchent traditionnellement les corps de ceux qui ont succombé à la maladie.

L’OMS a ouvert un nouveau bureau en Guinée pour coordonner la réponse régionale à l'épidémie. Il n'existe pas de traitement efficace contre le virus à Ebola, qui peut tuer jusqu'à 90 % des personnes infectées.

Le nombre total de cas d'Ebola en Afrique de l'Ouest s'élève à 964, précise l’OMS.

XS
SM
MD
LG