Liens d'accessibilité

L'OMS invite les patients à promouvoir l'hygiène des mains parmi les soignants


Trop d'infections sont causées par un mauvais hygiène des mains, avertit l'OMS

Trop d'infections sont causées par un mauvais hygiène des mains, avertit l'OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) marque la Journée de l’hygiène des mains le 5 mai. Cette année, elle évoque à cette occasion la nécessité pour les patients et leurs familles de se joindre aux agents de santé pour respecter une bonne hygiène des mains.


« Chaque année, des centaines de millions de patients dans le monde sont victimes d’infections associées aux soins de santé » note l’OMS. « Ces infections provoquent des souffrances physiques et psychologiques importantes, entraînent parfois la mort et causent des pertes financières pour les systèmes de santé » poursuit l’agence onusienne dans un communiqué.
Si le personnel soignant ne se lave pas les mains, c'est aux patients de prendre la situation en mains, estime l'OMS

Si le personnel soignant ne se lave pas les mains, c'est aux patients de prendre la situation en mains, estime l'OMS


Plus de la moitié de ces infections pourraient être évitées, ajoute-t-elle, si les soignants se lavaient correctement les mains à certains moments essentiels des soins. Si l’on ne peut pas convaincre les soignants de le faire, estime l’agence, les patients peuvent les y encourager en discutant de la question avec eux.

« Cette année, nous avons effectivement choisi d’inclure des messages aux patients et à leurs familles afin de leur proposer de participer à la promotion de l’hygiène des mains » explique le Professeur Didier Pittet, expert international de prévention et contrôle de l’infection et conseiller principal du premier défi mondial pour la sécurité des patients de l’OMS.

Notamment, l’OMS propose à ces patients et à leura prochea « de demander des informations sur l’existence ou non d’initiatives de promotion d’hygiène des mains dans les hôpitaux dans lesquels ces patients sont admis ou dans les centres de soins » poursuit M. Pittet.
XS
SM
MD
LG