Liens d'accessibilité

L'OMC sanctionne les Etats-Unis


(Photo AP)

(Photo AP)

L'Organisation mondiale du commerce (OMc) a estimé que les États-Unis ont eu tort d'imposer des mesures antidumping sur tout un éventail de produits chinois. Une décision qui pourrait avoir un impact à long terme.

Un panel de l'OMC chargé d’arbitrer ce différend a jugé lundi que les droits à l'importation imposés par les Etats-Unis aux marchandises chinoises – dont les panneaux solaires, l'acier et divers autres produits - étaient « incompatibles » avec l’accord sur les subventions et les mesures compensatoires (Accord SMC). A noter qu’en vertu des règles de l'OMC, les parties concernées peuvent faire appel de cette décision.

Washington avait fait valoir que ces droits de douane étaient justifiés pour compenser les subventions accordées par Beijing aux entreprises chinoises, visant à leur permettre « d’inonder » les Etats-Unis de marchandises trop bon marché.

Beijing, qui avait déposé la plainte en 2012, avait rétorqué que ces droits de douane revenaient à un subside illégal aux producteurs américains.

On ignore si les États-Unis interjetteront appel. Le représentant au Commerce, Mark Froman, a déclaré que le gouvernement « étudie soigneusement ses options », et maintiendra ses mesures « fortes et efficaces » contre les subventions déloyales.

Le ministère chinois du Commerce s'est félicité de la décision de l’OMC et a exhorté les États-Unis à « corriger leurs fautes » afin de « garantir un environnement de concurrence loyale ». Mais il a également dit regretter que le panel de l'OMC eut rejeté certains des arguments avancés par Beijing.

XS
SM
MD
LG