Liens d'accessibilité

L’Ivoirien Goudé transféré «dans les plus brefs délais» à la CPI


Photo d'archives - Laurent Gbagbo, ex-président de la Côte d'Ivoire, est jugé à la CPI pour son rôle présumé dans la guerre civile dans ce pays. Il y sera rejoint par son compatriote Charles Blé Goudé, ex-leader des Jeunes Patriotes

Photo d'archives - Laurent Gbagbo, ex-président de la Côte d'Ivoire, est jugé à la CPI pour son rôle présumé dans la guerre civile dans ce pays. Il y sera rejoint par son compatriote Charles Blé Goudé, ex-leader des Jeunes Patriotes

La décision a été prise au cours d’un conseil des ministres qui s’est tenu jeudi, 20 mars, sous la présidence du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara.

Le gouvernement ivoirien a finalement décidé, jeudi 20 mars, de transférer «dans les plus brefs délais» Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI). Arrêté le 17 janvier 2013 au Ghana, l’ex-leader des Jeunes Patriotes sera traduit devant le tribunal de La Haye pour crimes contre l’humanité. Il y rejoindra l’ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo et son épouse Simone, poursuivis pour les troubles qui ont suivi les élections de novembre 2010. Bruno Koné, porte-parole du gouvernement ivoirien :

Il était un peu plus de 13 h GMT quand Coulibaly Gnénema Mamadou, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, des droits de l’Homme et des Libertés publiques a, à l’issue du conseil des ministres hebdomadaire, annoncé l’accord du gouvernement pour le transfèrement de Charles Blé Goudé, pro-Gbagbo, ex-leaders des Jeunes Patriotes à la Cour pénale internationale de la Haye.

Au Front populaire ivoirien, le parti de M. Blé Goudé, les dirigeants estiment que cette décision ne favorise pas la décrispation.

M. Blé Goudé, un proche de l’ancien président Laurent Gbagbo, est poursuivi par la CPI en tant que co-auteur indirect de meurtres, de viols et autres formes de violences sexuelles, d’actes de persécution et autres actes inhumains pendant la crise postélectorale survenue en Côte d’Ivoire entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011.
Reportage de Germain N’Dri à Abidjan
XS
SM
MD
LG