Liens d'accessibilité

Le Gabon dement avoir versé "une quelconque somme d'argent" à Lionel Messi


Lionel Messi pose une brique du futur stade de Port-Gentil.

Lionel Messi pose une brique du futur stade de Port-Gentil.

La présidence gabonaise a démenti avoir versé "une quelconque somme d'argent" à Lionel Messi.

La visite dans le pays le week-end dernier de la star du football a déclenché une vive polémique sur les réseaux sociaux.

Le communique de la présidence est très clair.

"La République gabonaise dément fermement avoir versé, voire promis de verser, une quelconque somme d'argent au footballeur international argentin Lionel Messi", affirme ainsi un communiqué.

"Celui-ci a séjourné au Gabon du 17 au 18 juillet 2015, sur invitation" du président Ali Bongo Ondimba, poursuit le texte.

On se rappelle que la venue du quadruple Ballon d'or avait suscité un tollé sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

Lundi, le site internet de France Football a renchéri dans la polémique, affirmant que "la petite virée africaine devrait rapporter autour de 3,5 millions d'euros" à la star du foot.

De nombreux Gabonais s'interrogeant sur le côut d'une telle visite, dans un pays qui connait d'importantes difficultés économiques et où plus d'un tiers de la population vit dans la pauvreté malgré la production de pétrole.

"Bonne action ou coup de com' pour Ali Bongo?", se demandait dimanche un internaute sur Twitter, sous une photo qui a également fait couler beaucoup d'encre: on y voit le président gabonais au volant d'une jeep Mercedes décapotable fendant la foule à Libreville, Messi à ses côtés sur le siège passager.

L'arrivée du footballeur mal rasé, vêtu d'un short déchiré et les bras recouverts de tatouages, a par ailleurs suscité de nombreuses parodies humouristiques sur Internet.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG