Liens d'accessibilité

L'investiture de Rajaonarimampianina, endeuillée par la mort d'un enfant


Hery Rajaonarimampianina, dont l'investiture samedi a été endeuillée par un attentat

Hery Rajaonarimampianina, dont l'investiture samedi a été endeuillée par un attentat

Une explosion à la grenade samedi près du site de l’investiture du nouveau président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, a coûté la vie à une enfant, et fait plus de 30 blessés. L’attentat n’a pas été revendiqué et l’enquête se poursuit.

Selon la police, l'explosion s'est produite près d'un stade de la capitale, Antananarivo, où le président avait prêté serment plus tôt dans la journée. L'agence de presse Reuters a précisé qu’un spectacle musical était en cours dans le stade quand l'explosion s'est produite.

Au cours de la cérémonie d’investiture, M. Rajaonarimampianina a appelé ses compatriotes à l’aider à renforcer l'unité nationale. Il a été élu en décembre 2013,
à l’occasion du premier scrutin présidentiel intervenu sur cette île de l'océan Indien depuis le coup d'Etat de 2009.

M. Rajaonarimampianina est un ancien ministre des Finances. Sa candidature a été appuyée par l'ancien dirigeant Andry Rajoelina qui était devenu président suite au coup d’Etat de 2009. Un putsch qui avait entraîné une suspension de l'aide étrangère à Madagascar. Les experts espèrent que l'élection de M. Rajaonarimampianina permettra au pays de surmonter la crise économique et politique qui compromet son développement depuis cinq ans.

A noter que ce n’est pas le premier attentat à endeuiller l’île. Durant les cinq années de la période transitoire, plusieurs attaques à la bombe artisanale avaient secoué le pays, mais sans faire de victimes.
XS
SM
MD
LG