Liens d'accessibilité

L'initiative internationale action/2015, bien lancée


Parmi les centaines d'ONGs membres de la colation: HelpAge International (Photo HelpAge)

Parmi les centaines d'ONGs membres de la colation: HelpAge International (Photo HelpAge)

Action/2015 s’identifie comme « un mouvement mondial croissant de plus de 1.000 organisations dans plus de 120 pays ».

Lancement d’un grand mouvement international, intitulé action/2015, qui regroupe des milliers d’organisations à travers le monde.

Sur son site Internet, action/2015 s’identifie comme « l’une des coalitions les plus vastes et les plus diversifiées jamais constituées pour une campagne. Nous sommes un mouvement mondial croissant de plus de 1 000 organisations dans plus de 120 pays ».

La coalition affirme regrouper des mouvements qui œuvrent en faveur de l’environnement, du développement et des droits de l’homme. « Nous sommes unis dans notre action pour faire de 2015 une année historique pour les individus et la planète », ajoute-t-elle.

Les ONGs impliquées dans action/2015 appellent à des accords ambitieux cette année pour lutter contre l’extrême pauvreté, les inégalités et le changement climatique.

A noter que c’est en 2015 qu’auront lieu deux grands rendez-vous internationaux qui sont autant d’opportunités pour agir: l’assemblée générale des Nations unies (ONU) pour définir les nouveaux objectifs de développement durable, et la conférence de Paris sur le climat.

Pour l’ONG HelpAge International, qui milite pour les droits des personnes âgées, le lancement de la campagne action/2015 est l’occasion de rappeler les défis qu’elles sont appelées à relever, a signalé Bertin Méance, haut responsable de HelpAge International à Haiti. Entre autre : problèmes de santé, absence d’assurance médicale, pensions inexistantes.

Par ailleurs, dans le cadre du lancement de la grande campagne d’action internationale pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux inégalités, où sont les jeunes ? L’ONG ONE France a tenu à les impliquer, organisant en France des rencontres entre une quinzaine de jeunes et des responsables politiques français. On donne rarement la parole aux jeunes, a souligné l’ONG, et c’était pour eux l’occasion de présenter leurs espoirs aussi bien que leurs préoccupations.

On écoute l’un d’eux, Augustin Kier, 15 ans, qui explique pourquoi il a tenu à s’impliquer.

XS
SM
MD
LG