Liens d'accessibilité

L'immigration, possible pomme de discorde entre Obama et la nouvelle majorité au Congrès


Le président Barack Obama envisage déjà une mesure unilatérale sur l'immigration, au grand dépit des républicains (AP)

Le président Barack Obama envisage déjà une mesure unilatérale sur l'immigration, au grand dépit des républicains (AP)

Les leaders républicains à la Chambre et au Sénat ont averti que le président récoltera la tempête, s’il venait à agir unilatéralement sur l'immigration, comme il a promis de le faire.

Le grand débat sur la réforme des lois sur l’immigration semble devoir mener à nouvel affrontement politique à Washington. Le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, a d’ores et déjà lancé au président Barack Obama une mise en garde contre toute mesure unilatérale sur ce dossier.

Après la victoire sans appel des républicains aux législatives de cette semaine, le président Barack Obama, un démocrate, s’est engagé à essayer de trouver un compromis, là où c’est possible, avec ses adversaires qui dirigeront, à partir de janvier, la Chambre des représentants et le Sénat pour la première fois depuis 2007.

Mais, il a annoncé simultanément qu’il comptait prendre unilatéralement, d’ici à la fin de 2014, des mesures, des décrets, pour réformer les politiques d’immigration du pays. Pour rappel, le Sénat - que dirigent encore les démocrates - avait adopté il y a plus d’un an des changements profonds, qui auraient permis à des millions de sans-papiers d’acquérir éventuellement la citoyenneté américaine. Mais la majorité républicaine à la Chambre s’est refusée à soumettre le texte au vote.

« Ce que nous n’allons pas faire, c’est attendre encore. Je crois qu’il est juste de dire que j’ai fait preuve de beaucoup de patience, et tenté d’arriver à un compromis bipartisan, et je vais de le faire autant que possible. Mais, entretemps, essayons de voir ce qu’on peut faire légalement avec des décrets pour améliorer le système actuel », a dit M. Obama.

Les leaders républicains à la Chambre et au Sénat ont averti que le président récolterait la tempête, s’il venait à agir comme il l’a promis.

John Boehner, président de la chambre, a déclaré que « des mesures unilatérales sur l’immigration empoisonneraient les 2 prochaines années de cohabitation ». Il a ajouté l’avoir dit clairement au président Obama.

Au Sénat, le futur leader de la majorité républicaine, Mitch McConnell, a de son côté lancé le même avertissement. « Je pense que ce serait une grosse erreur si le président décidait de faire beaucoup de choses unilatéralement ... Ce serait comme agiter une cape rouge devant un taureau, en disant ‘si vous-là ne voulez pas ce que je veux, je vais le faire moi-même », a-t-il déclaré.

Le président Obama aura l’occasion de discuter de toutes ces questions vendredi à la Maison-Blanche avec les leaders républicains et démocrates de la Chambre et du Sénat pour entendre leurs priorités pour le prochain Congrès.

XS
SM
MD
LG