Liens d'accessibilité

Leicester en quête d'un deuxième miracle à Copenhague


Leicester City célèbre son sacre, à Barclays Premier League, stade King Power, 5 juillet 2016

Leicester City célèbre son sacre, à Barclays Premier League, stade King Power, 5 juillet 2016

Et si Claudio Ranieri pouvait enchaîner les miracles ? Après avoir mené Leicester au titre à la surprise générale la saison passée, l'entraîneur italien est en passe de qualifier les "Foxes" pour les huitièmes de finale de la C1, mercredi à Copenhague.

Si le club des Midlands ne parvient pas vraiment à assumer son statut en Premier League avec une modeste 11e place, il affiche une forme insolente en Ligue des champions avec trois victoires en trois journées et la première place du groupe G.

Il n'a désormais besoin que d'une victoire lors de la phase retour pour s'adjuger une place parmi le Top 16 européen.

Cette saison, les "Foxes" ne brillent pourtant pas dans leur championnat. Avec déjà onze points de retard sur les leaders, Manchester City, Arsenal et Liverpool, il paraît peu probable que Ranieri et ses hommes jouent à nouveau le titre cette saison.

Mais sur la scène continentale, ils ont continué à se battre, arrachant à domicile contre Porto (1-0) et Copenhague (1-0) des victoires avec les dents.

"Nous jouons pour la première fois dans une grande compétition, c'est normal de ne pas être au top quand on revient au championnat", avait assuré Ranieri après la victoire danoise. "C'est psychologique. Nous laissons beaucoup d'énergie mentale en Ligue des champions, car il faut être concentré tout le temps, faire attention aux détails."

Depuis peu, la défense, principal atout des Foxes lors de la conquête du titre la saison passée, semble retrouver son lustre après un début de championnat raté. Dans le sillage d'un esprit d'équipe de retour, après avoir parfois été réduit à pas grand-chose par les paillettes du sacre.

- Foi en Vardy -

Pour Ranieri, le 1-1 contre Tottenham en Premier League samedi en est la preuve.

"Je suis ravi du point, de notre performance et notre état d'esprit. Nous avons joué ensemble et nous nous sommes battu ensemble", s'est réjoui l'Italien après la rencontre. "Notre défense a été excellente, exactement comme la saison passée. C'est important car nous devions reprendre confiance."

"Notre état d'esprit a souvent été individuel cette saison, mais ça c'était de l'esprit d'équipe", s'est félicité le technicien.

Reste que pour accomplir un deuxième prodige. Ranieri aura besoin de multiplier les buts. Et pour l'instant ça pêche.

Jamie Vardy, qui avait inscrit 24 buts la saison passée, n'a plus marqué depuis onze matches !

"Ce n'est pas important (...) Ce qui est important c'est de penser à ces deux superbes centres contre Copenhague (pour le but de Mahrez, NDLR) et encore ce week-end" contre Tottenham (pour le but de Musa), l'a défendu Ranieri dans le Leicester Mercury.

Et le Romain d'ajouter: "La saison dernière, il a marqué dans onze matches d'affilée. Tôt ou tard, il finira bien par recommencer."

L'essentiel pour réaliser des miracles, c'est d'avoir la foi.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG