Liens d'accessibilité

Libye : nouvelle offensive contre le dernier réduit de l'EI dans Syrte


Les forces libyennes combattent les jihadistes de l'État islamique à Syrte, Libye, le 24 avril 2016.

Les forces libyennes combattent les jihadistes de l'État islamique à Syrte, Libye, le 24 avril 2016.

Les forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont lancé samedi une nouvelle offensive contre le dernier réduit du groupe Etat islamique (EI) dans la ville de Syrte, selon un communiqué et un de leurs combattants.

"Les combats ont commencé. Nos forces attaquent les dernières positions de Daech" (acronyme arabe de l'EI) dans le quartier N.3, a indiqué à l'AFP un combattant pro-GNA.

"Nos forces avancent à l'intérieur des dernières poches (de résistance) où se cachent les derniers combattants de Daech dans le quartier N.3 et ont pris le contrôle de plusieurs positions", dont deux banques et un hôtel, a de son côté confirmé sur Facebook le centre de presse des forces loyales au gouvernement d'union, qui a précisé qu'elles avaient également déjoué une attaque suicide à la voiture piégée.

Située sur la côte méditerranéenne à environ 450 km à l'est de Tripoli, Syrte était devenue le fief de l'EI en Libye après sa conquête en juin 2015.

Ces nouveaux combats ont fait au moins un mort dans les rangs pro-GNA, selon l'hôpital central de Misrata.

Un photographe de l'AFP présent à Syrte a vu des ambulances quitter la ville en direction de Misrata, ville située à mi-chemin entre Syrte et Tripoli.

L'opération militaire pour reprendre la ville a été lancée en mai par des troupes fidèles au GNA, seul exécutif libyen reconnu par la communauté internationale.

Dimanche, les forces du GNA avaient annoncé le début de "l'ultime bataille" pour reconquérir la totalité de Syrte, où un millier de combattants encerclaient alors les deux derniers quartiers aux mains des jihadistes.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG