Liens d'accessibilité

Libye : les combats se poursuivent autour de principaux sites pétroliers


Une partie des dégâts causés par un attentat-suicide à la voiture à un barrage près de Misrata, en Libye, 21 mai 2015.

Une partie des dégâts causés par un attentat-suicide à la voiture à un barrage près de Misrata, en Libye, 21 mai 2015.

Les Gardes des installations pétrolières affirment avoir perdu sept hommes dans des combats qui se poursuivaient mardi en Libye, contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI), notamment autour du port d'al-Sedra (nord).

Selon le porte-parole des Gardes des installations pétrolières, les affrontements se déroulent dans une zone à 20 km au sud-ouest d'al-Sedra.

"Nous avons perdu sept de nos hommes", a déclaré le porte-parole.

"Les combats continuent entre les Gardes des installations pétrolières et Daech (acronyme arabe de l'EI) avec l'appui de l'aviation", a-t-il indiqué.

Lundi, "des avions de combats ont mené des raids du matin jusqu'à la tombée de la nuit" contre les positions des jihadistes, a indiqué lundi à l'AFP un colonel de l'armée de l'air de la base aérienne de Misrata sous le couvert de l'anonymat.

L'EI mène depuis lundi une offensive contre d'importantes installations pétrolières à al-Sedra et à Ras Lanouf (nord).

Le groupe radical sunnite tente depuis plusieurs semaines une percée vers l'est depuis Syrte pour atteindre la zone du "Croissant pétrolier" où sont situés les principaux terminaux pétroliers.

La communauté internationale pousse les différentes parties libyennes à s'entendre afin notamment de mieux lutter contre l'EI qui a profité du chaos pour s'implanter en Libye.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG