Liens d'accessibilité

Libye: le Parlement ouvre la voie à une intervention étrangère


Le Parlement libyen réuni à Tobrouk, dans l'est du pays.

Le Parlement libyen réuni à Tobrouk, dans l'est du pays.

Le Parlement libyen s'est prononcé ce mercredi à la majorité des voix en faveur d'une intervention étrangère pour protéger les civils. Des combats meurtriers entre milices rivales ont accentué ces denières semaines le chaos.

Le Parlement réuni à Tobrouk , dans l'est du pays, a adopté par 111 voix sur 124 députés présents, selon l’AFP, une résolution appelant la communauté internationale à intervenir rapidement pour protéger les civils en Libye, notamment à Tripoli et à Benghazi .

La résolution ne donne pas de détails sur l'intervention étrangère attendue par le Parlement issu des élections du 25 juin et qui s'est installé début août à Tobrouk, loin de la capitale en proie aux violences.

La Libye est le théâtre depuis la mi-juillet d'affrontements meurtriers entre diverses milices à Tripoli, la capitale, et à Benghazi.

Signe de l'anarchie qui règne dans le pays, le chef de la police de Tripoli, le colonel Mohamed al-Souissi, a été assassiné mardi par des hommes armés et cagoulés qui ont enlevé ses deux garde-du-corps.

Les autorités libyennes ne sont jamais parvenues à contrôler les dizaines de milices formées d'ex-insurgés qui font la loi dans le pays depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, en l'absence d'une armée et d'une police régulières bien entraînées.

XS
SM
MD
LG