Liens d'accessibilité

Deux migrants morts noyés, 108 secourus en mer, en Libye


Des migrants secourus par le navire norvégien Dignity sur la côte grecque, 13 août 2015

Des migrants secourus par le navire norvégien Dignity sur la côte grecque, 13 août 2015

Dix migrants sont portés disparus, selon les garde-côtes libyens qui annoncent avoir secouru 108 autres migrants qui tentaient de rejoindre l'Europe par la mer depuis la Libye.

Au total, deux migrants sont morts noyés, dix sont portés disparus et 108 ont été secourus, ont annoncé lundi les garde-côtes libyens.

Les garde-côtes ont "été avertis ce (lundi) matin que des migrants à bord d'un bateau lançaient des appels au secours", a indiqué à l'AFP le colonel Ashraf al-Badri.

Quand une patrouille est arrivée sur place, au large de la ville de Janzour (10 km à l'ouest de Tripoli), "l'embarcation était presque entièrement sous l'eau", a expliqué ce responsable. "Nous avons sauvé 108 personnes mais deux se sont noyées et dix autres sont toujours portées disparues", a-t-il ajouté.

Les rescapés, qui ne portaient pas de gilet de sauvetage selon un journaliste de l'AFP, ont été transférés à la base navale de Tripoli où les garde-côtes leur ont fourni des vêtements secs, dont des uniformes militaires, et des couvertures en attendant l'arrivée d'agents de l'Organisme de lutte contre l'immigration clandestine, chargés de les répartir dans un centre de rétention.

La Libye et ses 1.770 km de côtes sont devenues une plaque tournante de l'immigration clandestine. En l'absence de contrôle aux frontières et grâce au manque de moyens des garde-côtes, des passeurs profitent du chaos qui règne dans ce pays miné par les violences et divisé entre deux gouvernements rivaux.

L'île italienne de Lampedusa n'est située qu'à un peu plus de 300 kilomètres des côtes de la Libye.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG