Liens d'accessibilité

Libye : des soldats gouvernementaux tués dans des affrontements avec l’EI


Des groupes armées s'affrontent en Libye (ARCHIVES)

Des groupes armées s'affrontent en Libye (ARCHIVES)

Au moins cinq soldats des forces du gouvernement internationalement reconnu de Libye ont été tués dans l'explosion d'une mine à Benghazi lors d'affrontemetns avec l'Etat islamique (EI).

Miloud Zouai, porte-parole militaire a indiqué à l'agence Lana (proche de ce gouvernement) qu’un commandant des Forces spéciales, Imad el-Jazoui, a été tué et trois de ses soldats blessés dans cette explosion dans le secteur de Laythi, dans le centre de Benghazi.

Selon M. Zouai, le commandant et ses troupes menaient une perquisition dans une maison du secteur de Laythi quand la mine a explosé.

Quatre soldats ont été tués dimanche et 22 autres blessés dans les rangs "de l'armée et des forces qui la soutiennent lors d'affrontements violents dans le secteur de Hawari avec la branche libyenne de l'organisation terroriste EI", selon Lana.

Une source officielle indique que les forces loyalistes progressent dans ce secteur au sud de Benghazi (à un millier de km à l'est de Tripoli), mais que les affrontements se poursuivent.

Epicentre de la révolte populaire ayant renversé Mouammar Kadhafi en 2011, Benghazi est depuis plus d'un an une cité meurtrie par des combats incessants entre les forces gouvernementales et des groupes armés.

Parmi ces milices figurent les islamistes radicaux d'Ansar Asharia, une organisation proche d'Al-Qaïda, et l'EI, qui a fait son apparition en Libye l'an dernier et a déjà revendiqué des attaques dans cette ville.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG