Liens d'accessibilité

Libye : expressions de bonne volonté et appels à la responsabilité


Hillary Clinton (à dr.), parle au chef du CNT, Mustafa Abdel Jalil (au c.)

Hillary Clinton (à dr.), parle au chef du CNT, Mustafa Abdel Jalil (au c.)

Allant dans le même sens que la secrétaire d’Etat Hillary Clinton, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, souligne la nécessité de la cohésion au sein des secteurs impliqués dans l’action engagée en Libye.

Le combat n’est pas encore terminé, a dit Hillary Clinton, mais le peuple libyen reprend progressivement son destin en main. La cheffe de la diplomatie américaine fait remarquer que les changements intervenus sont à mettre au compte du courage, et de la détermination de ce peuple dans l’adversité.

La communauté internationale, a poursuivi la secrétaire d’Etat américaine, doit persévérer dans la même détermination et le même sens des responsabilités, car nous savons d’expérience que gagner une guerre est une chose, gagner la paix qui suit en est une autre.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a pour sa part souligné la nécessité de la cohésion au sein des secteurs impliqués dans l’action engagée en Libye. Les échanges de ce jour, a dit Ban Ki-moon, ont été très ambitieux, concrets, et ont embrassé un large éventail de sujets. Nous avons convenu, a-t-il conclu, que par les temps qui courent, la communauté internationale doit tirer dans le même sens, et s’exprimer d’une seule et même voix.

XS
SM
MD
LG