Liens d'accessibilité

Libye : au moins dix morts dans une explosion dans le sud du pays


Des éléments des forces spéciales libyennes à Benghazi

Des éléments des forces spéciales libyennes à Benghazi

Sans préciser le nombre de victimes, la télévision publique a signalé qu'un «groupe de civils» aurait pris d'assaut le dépôt pour voler le cuivre des munitions.

Au moins dix personnes ont été tuées et plusieurs blessées dans l'explosion d'un dépôt de munitions à Brak al-Chati, selon le gouverneur militaire de la région sud cité par la presse française.

D’après le général Mohamed al-Dhahbi, l’incident a été provoqué par «un groupe d'inconnus» qui aurait tenté d'attaquer le dépôt d’armes.

Sans préciser le nombre de victimes, la télévision publique a signalé qu'un «groupe de civils» aurait pris d'assaut le dépôt pour voler le cuivre des munitions.

D’autre part, trois soldats ont été tués et trois autres blessés dans des affrontements entre l'armée et un groupe salafiste à Benghazi, a indiqué Fadia al-Barghathi, la Porte-parole de l'hôpital al-Jala.

Les forces de sécurité libyennes ont été attaquées par des membres d’Ansar Asharia, a déclaré Wanis Aboukhamada, le commandant des forces spéciales à Benghazi. Ce dernier a confirmé le bilan, ajoutant que les affrontements ont continué ensuite dans d’autres zones de la ville.
XS
SM
MD
LG